Back to top

Recherche avancée

Théâtre & cabaret

A Love Suprême

Xavier Durringer

Date(s)


Bianca vient de recevoir un terrible coup sur la tête. Elle vient d’apprendre qu’elle doit vider son casier et quitter brutalement l’emploi qu’elle occupe depuis trente-deux ans. Elle cherche à comprendre, mais elle sait que la nouvelle génération la pousse dans le dos. Elle n’est plus rentable et face à cette nouvelle réalité, elle réalise qu’elle n’a rien construit en dehors, rien préparé pour après. Elle est entrée comme stripteaseuse à Pigalle au peep-show A Love Suprême à la fin des années quatre-vingts, en pleines années sida. Après des études de danse classique et de comédie, c’est le seul emploi qui se présentait à cette punkette de province pour tenter sa chance et passer des castings à Paris. Mais le temps a passé. Internet a pris le marché du sexe. Elle s’est trouvée piégée par le monde de la nuit et ses illusions jusqu’à en perdre son identité. Dans les mondes virtuels, les avatars ne vieillissent pas, et quand le fessier se fripe il faut laisser la place à d’autres nouvelles candidates prêtes à tout pour se faire une place autour de la barre de pole dance. Un combat commence. Car c’est un combat de femme que de vieillir et d’accepter de vieillir. Et l’amour dans tout ça?

Engageant son cycle théâtral sur la femme blanche et l’homme blanc de plus de cinquante ans à l’entrée des temps post-démocratiques, Dominique Pitoiset, dont le public luxembourgeois connaît les mises en scène de Cyrano de Bergerac et Un été à Osage county , met en scène le texte qui a fait l’objet d’une commande passée à l’auteur Xavier Durringer, qui a rédigé le monologue pour l’actrice Nadia Fabrizio. Un seul en scène qui traverse trente ans de l’histoire mythique de Pigalle, haut lieu des différences et des misères refoulées entre néons, chair fraîche et cafards, au son des tubes qui jalonnent les époques et les films vintage. L’urgence que procure la vision soudaine du précipice peut s’avérer également cocasse.

» Seule en scène, portée par l’écriture rythmée et imagée de Xavier Durringer, Nadia Fabrizio nous entraîne avec brio dans le passé de cette femme, sous les feux des projecteurs, ou dans l’intimité des cabines d’un peep-show. Du sordide sublimé par l’éclat des tubes fluo. Du clinquant qui claque et qui nous touche aussi. L’écriture ciselée et staccato de Xavier Durringer porte le jeu de la comédienne et inspire au metteur en scène des flashs d’images et de sons. Théâtre du blog, Mireille Davidovici



Avec Nadia Fabrizio Mise en scène & scénographie Dominique Pitoiset
Direction technique Philippe Richard
Conception lumières Christophe Pitoiset
Régie lumières Didier Peucelle
Conception son Bertrand Lechat, Emmanuel Léonard
Conception vidéo Emmanuelle Vié Le Sage
Conseil perruques & maquillages Cécile Kretschmar
Administration Alice Houssais Production La Compagnie Pitoiset – Dijon
Coproduction Bonlieu, Scène nationale Annecy; L’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône
Avec le soutien de la Région Bourgogne – Franche-Comté et de la SPEDIDAM A Love Suprême a fait l’objet d’une commande à l’écriture passée par la Compagnie Pitoiset – Dijon à Xavier Durringer qui a rédigé ce monologue pour l’actrice Nadia Fabrizio.A Love Suprême de Xavier Durringer
Publié aux éditions Théâtrales
Éditions Théâtrales – agence Althéa, éditeur et agent de l’auteurDominique Pitoiset est artiste associé à Bonlieu Scène nationale Annecy.La Compagnie Pitoiset – Dijon fait l’objet d’une convention entre le Ministère de la Culture (DGCA) et la Ville de Dijon. Un projet de financement de ses activités est actuellement à l’étude avec la Région Bourgogne-Franche-Comté.Vendredi 22 MAI 2020 à 20h00 (tickets)
Samedi 23 MAI 2020 à 20h00 (tickets) DURÉE 1h10 (pas d'entracte) Introduction à la pièce par Monsieur Dominique Pitoiset ½ heure avant la représentation (FR).Adultes 20 €, 15 €, 8 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu Lieu: Théâtre des Capucins


Média

Lieu

Théâtre des Capucins
Place du Theatre
2613 LUXEMBOURG
Luxembourg

Information de contact pour cet événement

Téléphone:
E-mail:

Partager

Ajouter au calendrier

A Love Suprême

Ajouter au calendrier 2020-05-23 20:00:00 2020-05-23 20:00:00 A Love Suprême %0A Bianca vient de recevoir un terrible coup sur la tête. Elle vient d’apprendre qu’elle doit vider son casier et quitter brutalement l’emploi qu’elle occupe depuis trente-deux ans. Elle cherche à comprendre, mais elle sait que la nouvelle génération la pousse dans le dos. Elle n’est plus rentable et face à cette nouvelle réalité, elle réalise qu’elle n’a rien construit en dehors, rien préparé pour après. Elle est entrée comme stripteaseuse à Pigalle au peep-show A Love Suprême à la fin des années quatre-vingts, en pleines années sida. Après des études de danse classique et de comédie, c’est le seul emploi qui se présentait à cette punkette de province pour tenter sa chance et passer des castings à Paris. Mais le temps a passé. Internet a pris le marché du sexe. Elle s’est trouvée piégée par le monde de la nuit et ses illusions jusqu’à en perdre son identité. Dans les mondes virtuels, les avatars ne vieillissent pas, et quand le fessier se fripe il faut laisser la place à d’autres nouvelles candidates prêtes à tout pour se faire une place autour de la barre de pole dance. Un combat commence. Car c’est un combat de femme que de vieillir et d’accepter de vieillir. Et l’amour dans tout ça?%0A%0AEngageant son cycle théâtral sur la femme blanche et l’homme blanc de plus de cinquante ans à l’entrée des temps post-démocratiques, Dominique Pitoiset, dont le public luxembourgeois connaît les mises en scène de Cyrano de Bergerac et Un été à Osage county , met en scène le texte qui a fait l’objet d’une commande passée à l’auteur Xavier Durringer, qui a rédigé le monologue pour l’actrice Nadia Fabrizio. Un seul en scène qui traverse trente ans de l’histoire mythique de Pigalle, haut lieu des différences et des misères refoulées entre néons, chair fraîche et cafards, au son des tubes qui jalonnent les époques et les films vintage. L’urgence que procure la vision soudaine du précipice peut s’avérer également cocasse.%0A%0A » Seule en scène, portée par l’écriture rythmée et imagée de Xavier Durringer, Nadia Fabrizio nous entraîne avec brio dans le passé de cette femme, sous les feux des projecteurs, ou dans l’intimité des cabines d’un peep-show. Du sordide sublimé par l’éclat des tubes fluo. Du clinquant qui claque et qui nous touche aussi. L’écriture ciselée et staccato de Xavier Durringer porte le jeu de la comédienne et inspire au metteur en scène des flashs d’images et de sons. Théâtre du blog, Mireille Davidovici %0A%0A%0AAvec Nadia Fabrizio Mise en scène & scénographie Dominique Pitoiset %0ADirection technique Philippe Richard %0AConception lumières Christophe Pitoiset %0ARégie lumières Didier Peucelle %0AConception son Bertrand Lechat, Emmanuel Léonard %0AConception vidéo Emmanuelle Vié Le Sage %0AConseil perruques & maquillages Cécile Kretschmar %0AAdministration Alice Houssais Production La Compagnie Pitoiset – Dijon %0ACoproduction Bonlieu, Scène nationale Annecy; L’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur-Saône %0AAvec le soutien de la Région Bourgogne – Franche-Comté et de la SPEDIDAM A Love Suprême a fait l’objet d’une commande à l’écriture passée par la Compagnie Pitoiset – Dijon à Xavier Durringer qui a rédigé ce monologue pour l’actrice Nadia Fabrizio.A Love Suprême de Xavier Durringer%0APublié aux éditions Théâtrales%0AÉditions Théâtrales – agence Althéa, éditeur et agent de l’auteurDominique Pitoiset est artiste associé à Bonlieu Scène nationale Annecy.La Compagnie Pitoiset – Dijon fait l’objet d’une convention entre le Ministère de la Culture (DGCA) et la Ville de Dijon. Un projet de financement de ses activités est actuellement à l’étude avec la Région Bourgogne-Franche-Comté.Vendredi 22 MAI 2020 à 20h00 (tickets)%0ASamedi 23 MAI 2020 à 20h00 (tickets) DURÉE 1h10 (pas d'entracte) Introduction à la pièce par Monsieur Dominique Pitoiset ½ heure avant la représentation (FR).Adultes 20 €, 15 €, 8 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu Lieu: Théâtre des Capucins%0A %0A Théâtre des Capucins UTC public
Organisation

Mots clés

theater.lu, vdl.lu, Théâtre

Vous pourriez aimer également...

Théâtre & cabaret, Musique
-
Théâtre Municipal de la ville d'Esch-sur-Alzette
ESCH-SUR-ALZETTE
Théâtre & cabaret
-
neimënster - Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster
LUXEMBOURG
Théâtre & cabaret
-
neimënster - Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster
LUXEMBOURG
X

Acheter des tickets